Hospitalisation

HOSPITALISATION QUAND ET COMMENT ? 

Il arrive que certaines pathologies ou  accidents obligent votre petit compagnon à être hospitalisé.

 

Laisser son compagnon  est toujours inquiétant pour le propriétaire surtout quand il est affaibli, pourtant une hospitalisation et le meilleur moyen d'allier soins adaptés et surveillance continue. 

DANS QUEL CAS EST'IL HOSPITALISE ?

L’hospitalisation de votre petit compagnon n’intervient qu’après que votre vétérinaire ait réalisé un diagnostic complet. Cette mesure permet toujours une meilleure prise en charge et donc un rétablissement plus complet et plus rapide de votre compagnon.

On distingue trois types d'hospitalisation :

Hospitalisation pour intervention chirurgicale.

Hospitalisation pour examen complémentaire.

Hospitalisation pour pathologie difficile.

 

 

La durée de l’hospitalisation dépend  donc de l'état de l'animal et peut varier de quelques heures à quelques jours.

Pour une intervention chirurgicale, votre petit compagnon est admis pour la journée, il arrive le matin, est opéré et si toutes les conditions sont réunies, rentre chez lui dans l'après-midi. Il existe toute fois une exception, en effet dans le cas d'une chirurgie importante (torsion d'estomac par ex), le chirurgien vétérinaire peut décider  qu'une surveillance continue est nécessaire dans le cadre d'une récupération complète.

Le séjour peut alors être prolongé.

 

 

Pour des examens complémentaires, votre compagnons est admis le matin et peut regagner le domicile dans l'après-midi.

Pour une pathologie complexe, difficilement maîtrisables à domicile (crise épileptique par ex) ou nécessitant des soins et actes plus spécifiques (perfusions...), l'hospitalisation peut porter sur plusieurs jours. 

La pathologie et le traitement  déterminent de la durée d'hospitalisation. votre vétérinaire vous informera quotidiennement de l'évolution de l'état de santé de votre animal et vous avertira dès qu'un  retour à la maison est possible.

DANS QUEL CONDITION EST-IL HOSPITALISE?

C'est en fonction de l'espèce, de la taille et de la pathologie que vont être répartis les animaux dans l'un des 3 espaces dédiés du pôle hospitalisation :

 

 - La chatterie.

 - Le chenil.

 - Le lazaret.

La chatterie est exclusivement dédié aux félins, séparé du chenil, elle offre un espace de calme pour les chats. Sous forme de  cellules individuels avec température contrôlés, le chat dispose de couverture et d'alèse, d'un bac à litière, de sa propre gamelle et il recevra la nourriture adaptée à sa pathologie ou à son état physique.

Le chenil accueille les chiens, il se divise en 2 espaces : box individuel (gand chien) et cellules individuels (petit chien).

Chaque chien hospitalisé dispose de couverture et d'alèse pour son confort,  de sa propre gamelle et il recevra la nourriture adaptée à sa pathologie ou à son état physique.

Si la pathologie du chien le lui permet, l'auxiliaire l'accompagnera en extérieur pour lui permettre de se détendre en lui offrant le séjour le plus agréable possible.

Le lazaret est exclusivement réservé aux animaux  atteints d’une maladie contagieuse (typhus...). Cette mesure préventive permet d’assurer un rétablissement optimal pour l’animal malade qui recevra ainsi les soins les plus appropriés sans risque de contaminer les autres animaux hébergés dans l’établissement.

VISITE ET NOUVELLE :

Durant le séjour de votre petit compagnon, il vous sera tout à fait possible de venir le voir. la visite du maître rassure l'animal et favorise sa récupération. Il est toujours obligatoire de programmer votre venu, aux heures spécifiquement  prévues.

 

ET APRES ?

Le retour à la maison implique une attention particulière ainsi qu’un suivi médical personnalisé.

Lorsque le maître retrouve son animal, le vétérinaire réalise un bilan global, Il fournit également toutes les recommandations nécessaires au bon déroulement de la guérison de son animal.

Si celui-ci a été opéré, il faudra veiller à ce que des complications post-opératoires ne se manifestent pas durant les premières 48h à 72h après hospitalisation.

Body, carcan, attelle... sont autant de dispositifs médicaux dont le port prescrit, doit être surveillé, ce qui permettra une convalescence et un rétablissement, rapide et complet.   

En cas de doute sur l’état de santé de votre animal après hospitalisation, n’hésitez pas à contacter votre vétérinaire.